Skip to main content
Profiter du temps dans les transports en communs pour rattraper le sommeil perdu

Le Petit Dormeur est une Start up créée par un Master 2 de GEM. En effet, il part du constat que nous avons perdu en moyenne deux heures de sommeil au cours des dernières décennies. Pour faire face à ce problème, il propose une solution qui s’adapte au mode de vie de ceux qui ont le plus perdu d’heures de sommeil : les étudiants et jeunes actifs enclins à utiliser les transports en communs. Il s’agit donc de ne plus perdre son temps et d’utiliser les transports pour gagner du temps de sommeil grâce au kit du Petit Dormeur.

Un packaging simple pour un visuel convaincant

Le kit (cache-œil + coussin pour cou) est livré dans un sac en toile assez commun dans les produits made in France.

Le coussin est assez confortable mais relativement rustique ; le tissu rappelle celui des coussins de transat. Il semble assez résistant et donc capable de tenir dans la durée. Les coloris rappellent ceux des parasols. En bref, le packaging et l’aspect visuel a tout pour convaincre.

Une utilisation facile et un kit efficace

Le produit permet trois positions différentes de sommeil : autour du cou, en le collant contre la vitre avec une ventouse ou enfin en enfilant la manche intérieure pour poser sa tête dessus. Les trois positions possibles sont très faciles à comprendre. Cependant, deux problèmes émergent alors : la ficelle pour attacher le coussin autour du cou est trop fine, et le coussin est un peu trop rigide pour bien se plier lorsque l’on pose la tête dessus (avec le bras dans la manche).

Un prix de 49€ : justifié ?

Le prix du produit reste relativement élevé : il faut compter 49€ pour le coussin et le masque (masque vendu 13€ seul). Cependant, c’est le prix du Made in France. 

Notre avis : un produit validé malgré un prix élevé qui s’explique par le Made in France

Ce produit allie qualité et efficacité et les deux seuls problèmes techniques sont facilement corrigibles. Le prix ne peut pas être un frein à la validation : il est en effet difficile de faire du Made In France moins cher surtout avec de si faibles quantités.

Nathan Lourenço

Author Nathan Lourenço

More posts by Nathan Lourenço

Leave a Reply